Vincenzo Design graphiste - web designer freelance

Communiquer avec son graphiste

23 décembre 2019

communication-entreprise-marketing-graphiste

« Allô Vincent ? »

Communiquer avec son graphiste/ infographiste ou web designer. On parle de moi ?
Je vous donne 5 conseils pour que l’on puisse travailler ensemble. Que ce soit sur votre existence, vos produits, votre expertise, une promotion, vous avez besoin de faire parler de vous.

Soyons précis

Vous avez besoin d’un site internet, d’un flyer ou encore d’une identité visuelle. Mais encore ? La présentation de votre entreprise, vos valeurs, le message que vous souhaitez faire passer… Ces détails permettent de mieux vous connaître. A qui s'adresse votre campagne de communication, quelle est donc votre cible, quel ton vous voulez employer… Autant d’éléments important à la compréhension de vos attentes.

Vous disposez d’un cahier des charge ou d’un brief. Très bien ! En prendre connaissance serait parfait. Sinon, voyons ensemble pour établir un cahier des charges.
Vous ne perdrez pas de temps en vous penchant sérieusement sur l’univers dans lequel vous souhaitez être. Vous souhaitez un style vintage, Art Déco, … tout cela contribuera à votre image. Toutes ces étapes sont essentielles. Les repenser pendant le projet, ou pire, à a fin du projet sera une grosse perte de temps pour tout le monde. Et quand ce n’est pas prévu cela est plus coûteux pour vous.

Les goûts et les couleurs

Vous n'aimez pas les fonds violets. Dites-le. Par contre, si vous êtes un inconditionnel du bleu, il serait intéressant de le mentionner. Montrez à votre graphiste, à qui ? à moi …  d'autres projets ou d'autres images, flyers, univers qui vous plaisent ou que vous détestez. Attention toutefois à ne pas être dans la copie. Votre entreprise a une signature unique. Cela permet de prendre la bonne direction. Vous êtes le client et, même si le graphiste est un professionnel, qu'il connaît les tendances et les types de graphismes qui fonctionnent, il ne peut pas savoir ce que vous avez en tête.
Quand vous lui parlez d'une voiture, s'agit-il d'une Porsche, d'une 2 Cv pailletée ou d'une berline ? Vous seul le savez !

Alerte agendas

Dès le premier contact et demande devis, il peut être nécessaire de préciser quels sont vos délais. Parce que le mot « urgent » ou « rapidement » n'a pas le même sens pour tout le monde. Ne perdez pas votre temps ou celui du graphiste / web designer si vous avez besoin d'une affiche ou d’un site internet pour la semaine suivante, il faut le dire tout de suite et voir ensemble ce qui est possible de faire. Il ne faut surtout pas oublier ce « petit détail ».

En fonction des projets, pour une bonne communication, il sera nécessaire de prévoir un échéancier et des rendez-vous pour être efficace et ne pas se chercher. Bien entendu, en fonction des premiers échanges, il est aussi possible que vous souhaitez un accompagnement pour la rédaction du cahier des charges. Dans ce cas, il faudra prévoir ce temps dans l’agenda de travail.

Ah !!! Le budget

Une offre commerciale avec le devis inclus vous sera proposé avant que l’action se fasse. C’est à dire le travail. A cette étape, nous échangerons par téléphone si il y a des questions et ou des points à revoir. C’est très important afin qu’il n’y ait pas d’incompréhension.

Vous disposez d’un budget que vous connaissez dès le début. Pourquoi ne pas communiquer cette information directement ? Bon, ne rêver pas, un flyer à 30 euros ou un site internet à 200 euros … Des offres pourront être susceptibles de vous être proposées et adaptées en fonction de la somme pour laquelle vous êtes prêt à investir dans votre projet. II y aura peut-être moins de modifications possibles, moins de propositions de départ… Mais vous saurez pourquoi vous payez. Là encore, c’est très important.
Ou bien, demandez aussi un devis sans votre contrainte budgétaire afin de voir si cela peut aussi être intéressant.

Vérifiez et vérifiez encore

Il y a une erreur de numéro de téléphone. Panique ! Oui, c’est un scandale !! Ce n’est pas une fois le document imprimé qu’il faut se rendre compte de l’erreur. Votre graphiste ne pourrait être tenu pour responsable des erreurs une fois que vous avez validé le projet.

Prenez toujours le temps de relire soigneusement les documents qu'il vous est soumis, jusque dans les moindres détails. Il serait dommage de débuter une collaboration qui pourrait être perdurer par un malentendu gênant pour tout le monde !

Astuce, je vous conseille d’imprimer le document. Ceci permet une meilleur lecture pour voir les erreurs. Une fois corrigé, recommencer.  Ainsi, vous vous assurez de ne pas avoir d’erreur avant l’envoi chez l’imprimeur si il est question d’un support papier par exemple. Une astuce que l’on fait essentiellement dans les journaux mais c’est indéniable. Ca marche.

Le respect

Si vous faites appel au service d’un graphiste ou d’un web designer, c’est que vous avez besoin de son expertise, compétence et accompagnement de vos projets. Il est généralement assez mal perçu de recevoir des conseils sur l’expertise et de dire comment faire son métier. A quoi bon demander ces services… Et oui, je le précise car cela arrive, malheureusement. Bien communiquer avec son graphiste, c’est aussi respecter des heures de travail et éviter de l’appeler à 20h00 par exemple, voir plus tard. Bien que si il soit, parfois amené à travailler tard, il a également une vie privée. C’est peu être idiot de le rappeler mais c’est essentiel.

POUR ME CONTACTER

FICHIERS FOURNIS HD

png   pdf   jpg

FICHIERS SOURCES FOURNIS

    

DEMANDE DE RAPPEL