Vincenzo Design graphiste - web designer freelance

Newsletter – 8 conseils pour l’optimiser

16 avril 2020

Création de newsletter - web design

La newsletter est un moyen de communication puissant et commercial important. Cela permet de garder contact avec vos clients, vos prospects, de manière efficace. De plus, les coûts sont faibles et vous vous adressez directement à votre cible.

La création d’une newsletter fait partie des étapes essentielles après la création de votre site internet. La question est de savoir comment créer une newsletter.

Je vous propose 8 conseils pour y arriver pour y arriver.

Sommaire :

 

1. Charte graphique de votre newsletter

Respecter la charte graphique de votre entreprise afin d’avoir une image cohérente. Celle-ci est composée de différents éléments à l'identification propre à votre société et de votre secteur d’activité. Le graphisme de votre newsletter doit être en concordance avec vos brochures, cartes de visite, logo ou encore votre façade commerciale.
Vos clients et prospects doivent vous reconnaître immédiatement sans efforts.

Vous souhaitez communiquer sur des éléments différents au sujet de vos activités. Vous désirez mettre en avant une offre exclusive, un service, une promotion d’un produit … Pour démarquer encore plus les sujets, vous pouvez avoir des modèles différents en fonction de votre message. Attention, il est important de respecter le style de départ. Le principe est d’apporter une petite différenciation et donc de l’attention.

Enfin, il faut captiver les personnes et rappeler qui vous êtes. Votre identification est importante. Placez votre logo en haut de votre newsletter. Cela permettra à l'internaute de vous reconnaître rapidement. Et grâce un logo design et bien visible, vous êtes sûr d'attirer son attention d'entrée de jeu. Après plusieurs envois, vous serrez encore plus identifié car votre charte graphique sera reconnue.

2. La cible est votre priorité

L’objectif d’une newsletter est de vous adresser directement à vos clients. Il ne faut pas oublier qu’ils ont choisi de vous suivre. La première règle est qu’ils sont votre priorité dans votre action commerciale. Vous devez apporter apporter un avantage que les personnes qui ne sont pas inscrits à votre newsletter ne peuvent recevoir.

il est essentiel pour vous d’apprendre à connaître votre cible. Cela permettra de communiquer avec plus de précision. Vous pourrez répondre à des attentes. Pour cela, vous devez analyser et apprendre ce qui les intéresse. Je dis toujours de ne pas envoyer un maillot de bain taille s si votre cible recherche un manteau en taille 3XL. Vous risquez de perdre votre client qui risquera très probablement de désinscrire.

D’autre part, il me semble évident que le ton doit êtes moins académique. Votre cible doit avoir l’impression que vous vous adresser à eux personnellement. C’est à dire qu’il faut écrire avec un ton détendu. C’est comme une personne qui sourie au téléphone, ça se ressent et cela est plus agréable.

Tout cela signifie que vous devez rester focus et personnalisez votre message. Vous devez vous concentrer sur le message que vous désirer transmettre. Il ne faut pas vous éparpiller. Si vous parlez d’une nouvelle offre, ne parlez pas d’une promotion d’un autre service. Vous perdez l’objectif de parler de votre nouvelle offre. Vous pouvez très bien faire deux newsletters. Auquel cas, j’en reviens à la connaissance de votre cible. Vous enverrez la lettre d’information pour votre nouvelle offre à la liste A et la promotion à la liste B.

3. Plus d’images que de texte ?

L’impact d’une belle image est très fort. Elle permet d'être plus directe en transmettant un message immédiat. Vous pouvez toutefois ajouter un peu de texte afin de personnaliser votre message et le rendre plus proche de vos clients.
N’oubliez pas, l’image est un format plus facile à consulter sur mobile. Aujourd’hui, plus de 40% des e-mails sont ouverts depuis un smartphone et voir plus depuis ces derniers mois. On parle de mobile first.

La communication part l’image est simple pour l’utilisateur. J’entends par utilisateur l’abonné. Si vous recevez dans votre boîte mail des informations sur votre entreprise préféré et qu’il n’y a que des lignes et de lignes de texte, vous ne prendrez pas la peine de lire. Cette mauvaise expérience sera celle de vos abonnés si vous procédez ainsi.

Vous pouvez écrire du texte, évidement. Toutefois, vous devrez veiller à ce que les phrases soient courtes et impactantes. Les phrases doivent se lire rapidement et très facilement. Comme je vous le disais, une phrase trop longe sur smartphone est illisible.

Enfin, je tiens à modérer l’importance de l’image par rapport au texte. Il me semble évidement que cela dépend de votre business. Si vous êtes à cabinet d’avocats et que l’objectif de votre emailing est d’apporter du conseil, le contenu sera bien différent d’un commerçant en ligne.

4. A.I.D.A : ceci n’est pas une chanson

Dans toute communication, vous devrez penser votre marketing. Vous avez peut-être un marketeur ou une petite équipe de marketing, travaillez avec eux sur le fond et le contenu de votre newsletter. D’ailleurs, ils doivent certainement connaître la méthode A.I.D.A.

  • Attirer l‘Attention de vos prospects, clients
  • Susciter l‘Intérêt
  • Désire
  • Faire passer à l’Action

Je pense qu’il est inutile de vous dire qu’il faut essayer de se démarquer pour attirer l’attention. Prenez le temps de travailler l’objet du mail. Ne faites pas comme votre concurrent. Il faut être percutant. Mettez-vous toujours à la place de votre cible et demandez-vous si l’objet du mail fera que vous l’ouvrirez ou pas. De plus, faites bien attention que celui-ci ne soit pas coupé. Vous avez très certainement reçu un e-mail avec l’objet coupé. A éviter.

Pour susciter l’intérêt, le message doit être clair immédiatement. Bien entendu, ce dernier doit également être précis.

Pour provoquer le désir, il faut avoir une connaissance de votre cible. Il faut connaître ses problématiques ou ce qu’ils aiment pour leur proposer en retour une offre ou produit qui répond à leurs attentes, ou envies.

Enfin, c’est le “call to action”. C’est le moment où il faut simplifier la tâche de votre cible avec un bouton de commande, en savoir plus, … etc et cela en fonction de vos objectifs marketing. Ici, il faut rend rendre la conversion la plus simple et la plus directe possible. Vous avez avez un e-commerce, ne dirigez pas votre action sur une collection su vous parlez d’un produit précis par exemple.

5. Pas d’image d’arrière plan (background)

Focaliser votre cible sur le message que vous voulez délivrer. La newsletter doit se lire facilement. Elle doit être efficace. Une image d'arrière-plan aura tendance à saturer la newsletter, la rendre plus lourde. Ne paralysez pas votre message par une image d’arrière plan inutile. Un fond uni, léger, qui valorise le texte et les images est suffisant.

6. Testez votre newsletter sur différentes messageries

La technologie utilisée des messageries n’est pas forcément la même. Cela impact la délivrabilité de votre newsletter. Avant d'envoyer votre première newsletter, tester l'envoi sur différentes messageries : Outlook, Hotmail, Yahoo, Gmail, Thunderbird… Cela permet de voir les éléments qui sont à corriger et si il y a bien délivrabilité

7. Les listes d’envoi

Il faut cibler vos clients. Le message à transmettre sera différent en fonction de l’importance de votre client. En effet, la proposition commerciale sera certainement différente d’un client très peu engagé. D’autre part, cette liste peut être organiser par région ou bien par âge. L’objectif est de bien cibler vos clients. Vous pourrez ensuite utiliser mettre en place de l’automation (scénario d’usage).

A quelle fréquence envoyer sa newsletter ? Une fois que vos listes sont prêtes et bien organisées, vous vous demandez certainement à quelle fréquence vous devez envoyer votre newsletter. Il ne faut surtout pas l’envoyer trop souvent. Cela aura un effet négatif. Si vous l’envoyé trop peu, vous serez oublié de vos contacts et ou prospects. Bien entendu, cette fréquence dépend de votre activité. Une pratique intéressante et de faire participer les intéressés. N’ayez pas peur de demander à quelle fréquence souhaiteraient-ils recevoir votre newsletter.

A quel moment envoyer sa newsletter ? Il y a des jours à éviter. Ne pas envoyer sa newsletter le mercredi no le vendredi. Les bons jours constatés sont le mardi et le jeudi. Le lundi les gens sont trop occupés par exemple et le vendredi les gens pensent au week-end. Pour ce qui est de l’heure, il est bien de l’envoyer le matin, aux premières heures. Vous pouvez également la programmer entre 15h00 et 16h00. Très peu sont lu après 18h00. Maintenant, il faudra être attentif à la réaction de vos clients et prospects. Ce sont des conseils généraux.

8. Faire appel à un web designer – graphiste

Créer le template d'une newsletter n'est pas forcément simple ! Si vous avez peu de notion en graphisme ou une créativité limitée, il est recommandé de faire appel et de demander de l’aide. Un graphiste professionnel est la personne la mieux indiquée pour soigner le design de votre newsletter et l'adapter à l'univers de votre entreprise.

Besoin d’aide pour
lancer votre newsletter ?

 

POUR ME CONTACTER


Cet article pourrait également vous intéresser

FACEBOOK DEMAIN

community-manager-cergy-paris

REUSSIR SON FLYER

flyer-design-cergy-pas-cher

FICHIERS FOURNIS HD

png   pdf   jpg

FICHIERS SOURCES FOURNIS

    

DEMANDE DE RAPPEL