Vincenzo Design graphiste - web designer freelance

Comment réussir son flyer ?

14 avril 2020

flyer-design-cergy-pas-cher

Le flyer est un support de communication facile à diffuser. Il faut bien entendu que votre flyer ou prospectus soit vendeur. Cela nécessite que votre communication soit impactante : visuel et offre. L’objectif d’un flyer est de mettre en avant une offre et pas simplement votre entreprise ainsi qu’un design soigné.

Vous devrez travailler votre texte et votre offre. Cette dernière doit être claire. Souvent, vous souhaitez tout mettre; Erreur ! Ne cherchez à plaire à tout le monde. Vous devez vous concentrer sur un objectif précis. Il en dépend de la réussite de votre objectif.

Il existe différents moyens de vous démarquer et d’attirer l’attention de vos prospects ou potentiels clients. Il ne faudra pas négliger la qualité d’impression. Ce que l’appelle la qualité est perçue est essentielle. Si c’est raté, vous donnez une mauvaise image de votre entreprise. Vous pourrez choisir différentes finitions, formats. Pour plus de personnalité, je peux concevoir des flyers avec des coupes spécifiques.
Envisagez deux types de papiers si vous souhaitez faire une distribution sur la voix publique et en magasin. Vous privilégierez un meilleur grammage en boutique.

 

6 CONSEILS IMPORTANTS POUR RÉUSSIR VOTRE FLYER

 

1- La méthode A.I.D.A

Tout d’abord, il faudra penser marketing. Cette méthode est une école de pensée du marketing d’ailleurs. Cette dernière peut vous servir pour d’autres projets que celui de la création d’un flyer.

  • A pour attention : élaborer un message différent de ces concurrents. Il faut capter l’attention en informant d’un produit, d’une formation ou autre que vous proposez. Il faut créer une phrase punch : « Flyer offert avec votre site internet ».
  • I comme intérêt : il est évident qu’il suscité l’intérêt de votre proposition, de votre offre. Vous adressez à un consommateur, à une cible type. Les personnes doivent se reconnaître dans votre message.
  • D pour désir : quel bénéfice va tirer votre client en utilisant votre service, produit. Il faut arriver à donner envie grâce à ce bénéfice. Le client doit comprend une forme d’intérêt.
  • A comme action : comme pour un produit ou service sur un site internet qui utilise le « call to action » (appel à l’action), il faut en faire de même. L’idée est de faire réagir votre prospect, client, par un appel à l’action. Cela peut prendre différentes formes : Devis gratuit, 20 minutes de conseils gratuit, coupon réduction, échantillons …

2 – Quels sont les objectifs de votre flyer ?

J’ai commencé à vous en parler plus haut. Il ne faut pas penser à l’envers. Il ne faut pas se dire « je fais un flyer. Que dois-je mettre dedans ? ». Non. Vous devez vous posez les bonnes questions avant.
Comme je le dis souvent, la réflexion avant l’action. Malheureusement, ce n’est pas toujours le cas. Prenez le temps de vous poser les questions suivantes et d’y apporter des réponses.

  • Quel est l’objectif du flyer ?
  • Quel est la cible ? prospects, clients
  • Leur géolocalisation ?
  • Les concurrents ont-ils la même offre, service … faire autrement.
  • Quel intérêt vous apportez ? Quel avantage (vue dans la méthode A.I.D.A)
  • Quelles actions souhaitez-vous pousser ? Quel est l’appel à l’action vous proposez ?

Si votre pitch au mauvais, alors les résultats le seront aussi. Alors vous vous dites certainement « oula la, qu’est-ce que c’est que tout ça ! Je veux juste faire un flyer ». Oui mais il faut qu’il remplisse votre objectif. C’est pourquoi cela n’est pas du temps de perdu, au contraire.

 

BESOIN D’UN GRAPHISTE

A VOTRE ÉCOUTE

 

3 – La photo sur un flyer

La première règle est simple. Ne cherchez pas à faire compliqué ! Ne cherchez pas à vouloir tout mettre. C’est une erreur monumentale. Comme je vous le disais, le message à transmettre doit être claire, identifiable en 1 seconde.

L’illustration peut se faire avec une photo, dessin vectoriel, aquarelle … tout dépendra de votre univers et de votre charte graphique. Quoi il en soit, il faudra que la qualité de l’image soit au rendez-vous. Ne mettez pas plusieurs images qui perturbent la lecture, la lisibilité et votre message. Une belle image est suffisante. Elle sera plus attractive.

L’image doit être au service de votre offre et non l’inverse. Prenez le temps de trouver l’image qui correspond pleinement à votre discours. Elle doit être le résumé de ce que vous vendez.

4 – Le flyer n’est pas une plaquette commerciale

S’il vous plait, freinez vos ardeurs de grand écrivain. Le flyer n’est pas un livre. Tout doit se jouer en 3 secondes. Il ne faut pas tout dire. Vous n’avez pas besoin d’écrire des phrases complètes, sauf pour les offres complexes. Dans ce cas, il faudra faire la création d’un recto/verso.

Si vous mettez trop de texte, vous même en avez l’expérience, on ne lit même pas. Pire, on n’y fait même pas attention et là c’est le zéro pointé.

Pour commencer, l’idée est de prendre une feuille blanche sur l’offre que vous présentez. Écrivez sans prendre en compte que sur pour le flyer. Relisez et commencez à réduire le texte, puis recommencez. Ainsi, votre message sera clair car il l’est pour vous aussi. Le principe est de conserver uniquement l’essentiel et pas plus. Le fameux « oui mais j’aimerais ajouter … » NON ! Oubliez le. Soyez efficace. Supprimer tout ce qui n’apporte rien de plus à votre message, offre, service, etc.

Autre conseil, tips comme on dit maintenant partout … votre offre est la réponse à une question. C’est à dire que l’on ne présente pas l’offre pour aller vers les prospects. On doit être dans un schéma inverse. On va de la problématique à l’offre.

5 – S’exprimer en fonction de la cible

Cela vous semble peut-être évident mais en fait non, pas toujours. N’avez pas eu au téléphone une personne spécialiste qui essayaient de vous expliquer quelque chose en parlant dans son langage d’expert ? Vous y compreniez quelque chose vous ? Moi non. Pensez-y.

Il faudra adapter votre expression en fonction de celle-ci ainsi que de votre niveau en gamme. Votre message doit être compris par tous mais surtout par vos prospects. Cela va de soit le graphisme de votre flyer. C’est un tout. Comme je vous le disais, il faut que la personne qui lit votre flyer se reconnaisse.

6 – Vous avez plusieurs offres, plusieurs flyers

Vous avez compris maintenant qu’un flyer n’est pas pour faire une liste d’offres. Au mieux, utiliser le recto et le verso pour passer son message. Il ne faut pas oublier non plus que cette opération commerciale se fait sur du volume et de manière fréquente. Sinon, l’impacte est minime.

Vous pouvez délivrer un message différent sur vos différentes campagnes de publicité. Ainsi, vous présenter différentes offres de manière claire et pourquoi pas sous forme d’histoire si vous faites une série.

L’appel à l’action peut être également différent à chaque fois. Pour extrapoler l’idée, votre premier flyer disait « une fourchette offerte »; Et bien sur votre second flyer pourquoi pas annoncer « un couteau offert ». A vous de créer tout un scénario.

Enfin, l’occasion de tester vos offres et voir quels sont celles qui fonctionnent le mieux. Ne perdez pas en vue l’objectif pour chaque flyer que vous souhaitez diffuser.

 

VOUS AVEZ BESOIN D’AIDE. VOUS SOUHAITEZ CRÉER VOTRE FLYER ET VOUS NE SAVEZ PAS LE FAIRE ?

POUR ME CONTACTER

 

 


Autres conseils pour vos infographies

CONSEIL DÉPLIANT
design-flyer-création-paris-cergy

CONSEIL CARTE DE VISITE
design-carte-de-visite-paris

FICHIERS FOURNIS HD

png   pdf   jpg

FICHIERS SOURCES FOURNIS

    

DEMANDE DE RAPPEL